Le statut de la correspondance dans la première moitié du XVIIe siècle et la correspondance cartésienne