Henri Meschonnic et la poétique du traduire. « Se una notte d’inverno un viaggiatore »