recensione a : HENRI MESCHONNIC, Pour sortir du postmoderne, Paris, klincksieck, 2009