Etre "sujettes" en Mediterranée