Recensione a WALTER GEERTS, Le silence sonore. La poétique du premier Gide entre intertexte et métatexte, Presses Universitaires de Namur, 1992